Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Je deviens réac !

3 0

Quelle ne fut pas ma stupeur en découvrant via ma timeline facebook que le club des cinq de ma prime jeunesse était revu et corrigé à la sauce fadasse. Alors que je m’apprêtais à avoir 40 ans, je devenais en parallèle une jeune maman. De ce fait, depuis cinq années, je prends beaucoup de plaisir à lire des ouvrages à ma fille. Insidieusement, des petits lumignons internes m’alertaient sur la pauvreté du vocabulaire des livres pour enfants. D’un large revers de la main je balayais cette idée saugrenue. Je pensais alors être atteinte du syndrome : « C’était mieux avant ».

Déjà, Socrate, en son temps, écrivait :

« Les jeunes d’aujourd’hui aiment le luxe, méprisent l’autorité et bavardent au lieu de travailler. Ils ne se lèvent plus lorsqu’un adulte pénètre dans la pièce où ils se trouvent. Ils contredisent leurs parents, plastronnent en société, se hâtent à table d’engloutir des desserts, croisent les jambes et tyrannisent leurs maîtres. Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l’autorité et n’ont aucun respect pour l’âge.
À notre époque, les enfants sont des tyrans. »

Socrate, 470-399 av. J.C

Et paf ce qui devait arriver arriva ! Nous avons récupérés des vieux livres d’histoires enfantines. Des livres de notre enfance, vous savez ceux à la couverture écornée, à l’odeur de vieux papier humide, à l’image désuète et démodée. Nous les aimons ces livres. Ils nous ont accompagnés toute notre enfance. Nous sommes heureux de les partager auprès de nos chères têtes blondes.

Nous les ouvrons, le cœur battant et… Re paf, la claque ! Nous nous souvenons des mots, des phrases, nous retrouvons comme si nous les avions quittés la veille, nos héros adorés de notre enfance. Bonheur.

Re re paf, la baffe, la taloche, le claquement de cerveau : il a sacrément raison le garçon qui a décortiqué l’avant/après réédition du club des cinq !(A découvrir ici) Le vocabulaire fin, exquis, délicat, recherché n’est plus. Il est plongé dans un repos éternel at vitam aeternam.

Le « on » assassine le nous !
Le mièvre l’emporte à la richesse du verbe !
Le passé simple se laisse massacrer par le présent !

C’est décidé, je deviens réac !

Portez-vous bien. Ava Amara

AVA
signature
3 Responses
  • Lenthiome
    février 6, 2016
    Hello, je viens
    de découvrir votre blog! Trop bien! Moi aussi jeune maman à 42 ans depuis 4 ans et oui maintenant 46 au compteur. Petite, menue, métissée, j’ai de la chance sans effort je ne sens pas ce poids de l’âge dont on m’a rabâché les oreilles (merci Maman!). mon seul flippe maintenant c’est que ça s’arrête… qu’un jour je me mette à ressembler à une quinqua ménopausée, ostéoporosée, sèche et vieillie! alors je scrute les articles à la recherche de solutions avant l’arrivée du problème. Donc je m’en vais scruter votre blogue et vous félicite pour son existence et sa pertinence,
  • Ava
    février 6, 2016
    Bonjour
    Merci pour votre commentaire. Et bien si, cela va arriver : la peau sèche (Je rédige un article sur le sujet en ce moment) la ménopause, l’ostéoporose et tout le toutim qui fait pas rêver. Je suis une blogueuse lambda, pas plus de solutions que vous, mais j’ose : Vieillissons ensemble dans la joie et la bonne humeur…Tout en limitant un peu les dégâts…
    Au plaisir de vous relire sur ce blog 40 ans et + 😉 Bise
  • Fleur
    février 8, 2016
    bonsoir

    Votre article tombe pile poil avec la réforme de l’orthographe. Et là, je deviens aussi réac que vous ! Pourquoi saccager notre belle langue ? Pour niveler le niveau vers les bas encore une fois ? Bientôt, on se mettra à écrire en sms partout ! Non, je ne suis pas de cette génération… même si le net et tout ce qui va avec m’intéresse beaucoup.

    Pour ce qui est de prendre de l’âge, j’en sais quelque chose en cette période sans avoir encore les désagréments. C’est seulement un an de plus, une dizaine qui change, mais pas facile à accepter. J’ai la désagréable sensation d’être plus sensible à certaines publicités et articles sur les séniors alors que je me considère pas du tout comme telle.
    Une chose de bien cependant : ce changement a fait naître en moi des projets inattendus, une sérénité que je n’avais pas.

    A très bientôt donc

    What do you think?

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.