Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Court retour au déo !

Posted on 4 0

Déjà deux ans sont passés depuis que je vous ai narré mes démêlés en ce qui concerne la composition et le danger des sels d’aluminium à la question épineuse : Quel déo acheter ? A l’époque je vous racontais que depuis quinze jours j’utilisais alors du bicarbonate alimentaire (A lire en cliquant). Cela fait donc 2 ans, qu’à titre de déodorant maison, j’use du bicarbonate de soude sous les aisselles. Je puis sans ambages vous assurer qu’à raison d’une application 1 jour sur 2 en guise de déodorant je sens bon et je ne déplore pas de réactions secondaires gênantes. Vous m’en voyez fort heureuse. Et c’est donc avec joie que je me vois dans la continuité de ce blog dit de beauté vous faire part de cette heureuse constance.

L’inconvénient d’avoir choisi et opté pour un déo naturel à la recette spartiate de part son mode d’application c’est que j’éprouve quelques difficultés à remplir cette thématique « soin ». Je ne suis pas en mesure de vous vanter les mérites de tel déodorant plutôt qu’un autre étant donné, et ça, vous l’avez parfaitement compris, que je n’en teste plus !

Toutefois, je tiens à vous signaler, chers lecteurs, le point faible de cet usage : le gros pot de bicarbonate, façon salière, encombrant et peu pratique si l’on décidait de partir à l’aventure, quelque part entre ciel et mer par exemple.

Et c’est là, que la nouveauté surgit à moi !

RETOUR AU DEO 

L’horizon estival m’ouvre ses bras, et avec lui, ses envies de voyage et d’ailleurs… Aussi, ai-je acheté un déodorant au rayon hygiène et beauté d’une grande surface lambda. Ce geste anodin pour la plupart d’entre-vous s’est transformé en nouveauté pour moi. Du haut de mes 46 printemps, je me suis retrouvée guillerette comme une enfant à m’essayer à cet inédit geste deo.

Je vous présente le stick déo en question :

déodorant

Déodorant Biopha nature parfum fleur de lin, pierre d’alun d’origine naturelle, sans chlorhydrate d’aluminium, sans alcool et efficacité annoncée de 24H00.

AVIS SUR CE DEO 

Sa courte liste d’ingrédients me semble correcte. Même si je ne suis pas certaine que la fameuse pierre d’alun soit si inoffensive en long usage sur la peau. Le sulfate d’aluminium présent dans la pierre présente probablement, de mon point de vue subjectif, la même nocivité que présente les autres déodorants vantés par les marques. Le bio n’est pas non plus un gage de qualité intrinsèque absolu. En tous les cas, je reste méfiante à l’égard de ces vendeurs de rêves que sont les fabricants de cosmétiques. A l’instar de cet article ou je ronchonne sur la perte de confiance que j’éprouve à leur encontre en utilisant à priori des cosmétiques dangereux.

La consommatrice égarée que je suis, s’est pliée tout de même, de sa propre volonté au test de ce déo bio.

POINTS POSITIFS

– Facile à manipuler
– Transportable car compacte
– Sent bon
– Hydrate aussi sous les aisselles
– Sensation de fraicheur à l’application
– Ne tâche pas les vêtements

POINTS NÉGATIFS

– Doute perso sur la nocivité
– Ne tient pas 24 heures sur moi !
– Passé un certain stade,il a fait très chaud, mélange d’odeurs peu agréables.

DÉODORANT VS BICARBONATE ? 

En tout état de cause je considère que ce déodorant pourra à titre personnel s’utiliser en appoint. Force est de constater qu’au bout de 2 années, je reste fidèle à ma recette, à savoir : l’application de bicarbonate sous les aisselles un jour sur deux au sortir de ma douche. Au long court je ne dégage pas d’odeurs nauséabondes sous mes bras, même par fortes chaleurs tandis que le petit déo bio testé ces dernières semaines m’a moins convaincu de la chose.

Bicarbonate VS déodorant

Ceci dit je suis ravie de mon achat et test. Cela m’a permis de me conforter dans mon choix. A tort où à raison je dépense moins d’argent pour mes aisselles sans renier mon hygiène.

Et vous, quelle est votre recette pour l’achat d’un déodorant ? Vous interrogez-vous aussi ? Etes-vous moins méfiantes où utilisez-vous des déodorants maison ?

Commentez, je serai très heureuse de vous lire.

Bise.

AVA
signature
4 Responses
  • sandra
    juin 27, 2017
    J’utilise aussi du bicarbonate et en passant devant les rayons déo j’ai hésité à m’y remettre, certainement à cause des grosses chaleurs! et puis finalement non! alors merci de l’avoir fait pour moi du coup ! c’est vrai que le bicarbonate c’est pas ce qu’il y’a de plus pratique mais c’est tellement simple ( à trouvé et utiliser) efficace sain et pas cher!
  • Ava
    juin 29, 2017
    Ah bah voilà c’est moi qui m’y suis collée :))

    Comme cela ça me fait un sujet de blog ! Le petit déo je vais l’emporter en vacances avec moi, ça sera plus pratique que la grosse salière de cuisine 😉

    Merci d’être passée . Bise.

  • Ana
    août 14, 2017
    Pendant longtemps, j’ai utilisé le deo Narta. Puis je suis passée à la pierre d’Alun… Vu que son inocuité n’est pas prouvée, j’ai tout supprimé. Oh merveille, je me suis aperçue que quand la température est en dessous de 30°, je ne sens pas. Avec la canicule, j’ai repris ma pierre d’Alun, que j’ai arrêtée dès que la température est redescendue. Essayez de tout supprimer car nous sommes conditionnées par les pubs qui ns créent des besoins artificiels …
  • Ava
    août 14, 2017
    Je crois bien que vous êtes dans le vrai. Merci pour votre témoignage. Depuis mes vacances en juillet, j’essaie justement de faire des jours sans rien : je ne sens pas si c’est une journée calme au niveau physique. Je suis partie pour appliquer votre méthode.
    A bientôt alors pour un nouveau reportage en direct de mes aisselles genre dans 6 mois.

    A vous la parole

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *